Axel et le trampoline des erreurs

Axel et le trampoline des erreurs

AXEL – Le trampoline des erreurs

« Je serai vétérinaire ».

Axel a 10 ans quand il annonce solennellement sa décision à ses parents.

Bon élève au collège, intéressé par les matières scientifiques, ses notes chutent au lycée. Sa vie sociale lui importe plus que ses résultats scolaires.

Ses parents le poussent à choisir une section d’enseignement. Axel déteste la pression. Il se renferme. Il se met en roue libre et évolue dans sa zone de confort entre ses amis et ses activités extra-scolaires.

Le travail est une ombre qui plane sur les jours qui se suivent et se ressemblent.

Ses années lycée sont catastrophiques, ses notes médiocres et ses professeurs recommandent le redoublement inlassablement.

Chaque année, les parents passent devant les commissions pour faire appel.

Axel poursuit son parcours scolaire sans grande conviction. Il est orienté vers la filière économique alors qu’il préfère les sciences.

Il n’obtient pas son bac. Il était pourtant décidé à suivre ses amis et à aller grossir les rangs de la faculté en licence Administration Économique et Sociale.

Seul et isolé lors de sa seconde terminale, il prend conscience que les années sans effort le rattrapent et que la silhouette du travail lui fait désormais face. D’abord perdu et honteux, ll décide de se mettre à travailler et de poser les bases d’un avenir choisi.

Il est déterminé à suivre sa voix intérieure, celle qui lui dit que son réel intérêt repose sur les sciences dures : physique, chimie, biologie.

Il rencontre un conseiller de son lycée pour parler orientation qui lui rétorque qu’il ne pourra jamais intégrer une licence de sciences avec son niveau académique.

Ce propos sans appel, le stimule plus qu’il ne l’anéantit et lui donne envie de prouver que rien n’est définitif.

« On m’a forcé à rentrer dans des cases et on n’a pas voulu me laisser faire mes choix » dit Axel encore amer, des années plus tard.

Il se décide à poursuivre ses études en licence de sciences (Biologie, chimie et géologie) et s’inscrit à l’université malgré tous les avis opposés du corps enseignant, de ses parents et même de ses amis.

Axel est déterminé et pour la première fois de son parcours scolaire, stimulé par ce qu’il apprend. Il obtient sa licence avec facilité et surtout, retrouve l’intérêt d’étudier. Il poursuit par un master 1 puis en master 2 en biologie santé.

Il est devenu la fierté de sa famille après en avoir été le fardeau.

Plus les années passent et plus il se passionne pour ses études. Il choisit de faire une thèse pour finaliser son parcours scientifique.

Aujourd’hui, Axel vient de s’inscrire au concours pour devenir Vétérinaire.  Son rêve d’enfant est désormais accessible. Il ne regrette rien et estime que ce parcours chaotique fut une belle aventure et un déclencheur pour pouvoir croire en lui et ses capacités. Son seul regret est de ne pas avoir trouvé l’oreille attentive qui lui aurait permis de se poser les bonnes questions plus tôt et de perdre moins de temps.

Le message d’Axel : « Ne laisse jamais personne te dire ce que tu dois faire. Fais ce qui te fait vibrer »

Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.