Pour son orientation, la génération Z est hyper connectée mais cherche l’humain

Génération Z et l'orientation BestFutur

Pour son orientation, la génération Z est hyper connectée mais cherche l’humain

Humain et numérique : pour son orientation, la génération Z est hyper connectée et pourtant elle sollicite l’humain.

C’est le paradoxe de nos actuels lycéens et étudiants : aucune génération avant elle n’a jamais été aussi connectée et pourtant elle n’a jamais autant sollicité les échanges humains, surtout quand il s’agit de son orientation scolaire.

En France, le mot  » orientation «  désigne à la fois le parcours scolaire et le parcours professionnel d’une personne ainsi que la capacité à trouver son chemin.

La profondeur de temps de ce mot qui dure toute la vie crée un malaise pour certains.

Pour les élèves, d’abord, sommés tout au long de la scolarité de  » faire des projets « ,  » prendre des décisions  » puis de se contenter de  » faire des vœux  » sur une plateforme numérique.
Pour les familles, ensuite, qui se sentent démunies voire dépossédées de l’avenir de leurs enfants.

L’orientation est par excellence la circonstance du futur et de l’incertitude qui s’attache à toutes les informations qu’on peut rassembler, à tous les pronostics qu’on peut formuler, à toutes les décisions qu’on doit prendre.

Les contradictions du monde dans lequel nous vivons créent en chacun d’entre nous de nombreuses interrogations de vie. Alors que la technologie accroît de façon stupéfiante nos connaissances, elle semble paradoxalement nous couper de quelques-unes de nos aptitudes les plus fondamentales dont la capacité à échanger, l’empathie et le sens de l’orientation !

Pour naviguer par ces temps numériques et évoluer vers un monde inconnu, les jeunes ont besoin de trouver du sens, de suivre de nouvelles boussoles, des guides pour leur montrer la voie, des pairs auxquels s’identifier.
Pour être certains de bien comprendre, d’ajuster une opinion, un choix, une décision, ils cherchent à être accompagnés, inspirés et stimulés.

Ceci explique sans doute pourquoi le coaching d’orientation apporte de si bons résultats.
Au-delà des questionnaires, des dossiers scolaires, des listes d’écoles et de formations, ce qui en fait la différence, c’est la relation de confiance, de qualité où le partage, le soutien, l’écoute bienveillante et la proactivité aident les jeunes à s’orienter par eux-mêmes et faire des choix qui leur sont propres.

Il s’agit finalement de développer une approche  » orientante  » plus qu’orientée…

Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.