Générations Y Z et Alpha, qui sont-elles ?

générations Y Z BestFutur

Générations Y Z et Alpha, qui sont-elles ?

Les générations Y Z et désormais Alpha … Qui sont-elles ?

On les appelle les digital natives…

Cette génération de jeunes de moins de 35 ans fait l’objet, depuis quelques années, d’enquêtes marketing et autres études sociologiques. Nombreux sont ceux qui ont planché sur ce nébuleux concept en tâchant de décortiquer leurs comportements, comprendre leurs attentes, anticiper leurs désirs… Beaucoup font des hypothèses, certains managers font des constats amers et d’autres posent des réflexions qui ouvrent le débat.

Cette nouvelle génération peut désormais être scindée en 3 : les Y, actuellement dans les entreprises, les Z toujours sur les bancs de l’école et les nouveaux venus les Alphas qui ont moins de 10 ans. D’après le Boston Consulting Group, ils formeraient une entité de 2,3 milliards d’humains soit 32% de la population mondiale.

N’oublions pas que s’ils ne constituent que 30% de la population actuelle, ils représentent 100% de notre avenir !

Les générations Y Z et désormais Alpha sont notre avenir à tous.

Valeurs et éducation des générations Y Z

Parmi les valeurs émergentes des millenials, la créativité et l’authenticité sont fondamentales. Nous faisons désormais face à une génération dont le cerveau a appris à trier les informations. Leur compétence clef est le sens critique.

Les générations précédentes apprenaient par un processus descendant : du prof à l’élève, du parent à l’enfant. Les informations étaient transmises, non discutées, intégrées et ancrées. La discussion, l’expression d’opinion et le débat constructif étaient perçus comme des rebellions contre l’autorité.

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information » A. Einstein.

Nouvelles relations humaines, nouveaux modes d’organisation, nouvelles exigences dans le rapport à la hiérarchie, telles sont les évolutions que les entreprises doivent accepter et manager.

Pour les générations Y Z , le travail doit procurer un épanouissement personnel. Ils souhaitent que l’équilibre vie professionnelle-vie privée soit prioritaire (à 47 % selon une étude Opinionway) pour ne pas reproduire le schéma des générations antérieures qui ont parfois sacrifié leur vie de famille et leur équilibre physique et mental.

Quant aux Z, nos petits jeunes encore à l’école, il semblerait qu’ils soient plus pondérés que leurs ainés Y. Fort de l’espace que ces derniers ont déjà aménagé dans le monde professionnel, ils reviennent à des valeurs d’engagement et d’effort au travailpour se construire une belle vie alliant développement professionnel et personnel.

A suivre donc !

Nous intervenons lors d’une conférence dédiée à la génération Z au LuxPack de Monaco : pour recevoir votre invitation gratuite, contactez-nous par mail : contact@bestfutur.com.

Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.