L’ intergénérationnel : un sujet phare 

L'intergénérationnel est un sujet phare

L’ intergénérationnel : un sujet phare 

Avec cinq millions de seniors qui vont quitter le marché du travail d’ici 2020 et six millions de jeunes qui vont y entrer, le remplacement des générations s’accélère et l’ intergénérationnel devient un sujet phare.

Qui n’a pas entendu parler des générations Y,Z et parfois K (pour Katniss de la dystopie Hunger Games)?

On dit les jeunes velléitaires, peu motivés et désinvoltes quand il s’agit de s’intégrer dans l’environnement professionnel.

Est-ce un cliché ? Un malaise persistant ? Une arnaque commerciale ? ou tout simplement, un sens divergent donné au mot travail ?

Comment expliquer cette espèce de « ras-le-bol » qui cristallise les différentes conceptions de l’entreprise entre « les jeunes entrants » et les autres ?

Difficile d’ignorer les théories de Simon Sinek et de Carol Allain, tous deux conférenciers et férus d’intergénérationnel, qui rappellent que la jeunesse d’aujourd’hui est radicalement différente des générations qui l’ont précédée : indépendante, certaine d’être l’avenir des entreprises, pleine de convictions, citoyens du monde !
Certains psychologues et autres sociologues, battent en brèche cette évidence qu’ils considèrent comme une invention des professionnels du marketing.

Au sein de notre activité Coaching d’orientation, nous côtoyons parents et jeunes lycéens ou étudiants afin de construire un parcours scolaire et professionnel qui a du sens et qui leur ressemble.

Et nous avons notre théorie sur l’intergénérationnel !

Nous constatons que les relations entre les générations n’ont jamais été aussi bonnes qu’aujourd’hui.
A la question « Qui admires-tu ? », un lycéen sur deux répond : « mes parents ! »
Quant à ces derniers, ils sont fiers de leurs enfants et demandent avant tout qu’ils trouvent leur voie afin d’être heureux, juste… heureux.
Dans un contexte de stagnation économique, l’entraide familiale est une réalité.

Nous pensons que la révolution de l’apprentissage des savoirs constitue une clef de lecture intéressante pour mieux comprendre la question intergénérationnelle. Dans un monde où tout change, le sujet de la transmission est plus brûlant que jamais. Dans le maelström numérique du XXIème siècle, ce sont les jeunes qui influencent directement leurs parents de façon fondamentale, en offrant des informations précieuses pour survivre dans un monde de plus en plus digital.

En effet, il se produit aujourd’hui un fait inédit : c’est l’adulte qu’il faut désormais initier aux nouvelles technologies et à qui il faut inculquer les nouvelles clefs de lecture du monde pour permettre à chacun d’entrer dans l’avenir. Les jeunes transmettent des connaissances à leurs parents. À une époque où les compétences se périment rapidement, où les mutations digitales remettent en cause les métiers, il devient urgent de ne pas perdre pied.

Jusqu’à présent, chaque génération transmettait son savoir à la suivante.

Il y a donc bien une génération différente des précédentes, qui influence directement ses parents non pas de façon superficielle à travers la mode ou la musique, mais de façon fondamentale en leur permettant de ne pas être obsolètes comme un simple produit de consommation bon à jeter.

Ce qui façonne l’identité de cette nouvelle génération est qu’elle constitue la première génération vers laquelle les parents se tournent pour apprendre.

.Là réside la différence fondamentale !

Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.