Choisir le meilleur conseiller d’orientation

meilleur conseiller d'orientation

Choisir le meilleur conseiller d’orientation

Comment choisir le meilleur conseiller d’orientation ? Comment s’y retrouver entre tous les professionnels ? Et surtout à qui faire confiance ?

Najat Vallaud Belkacem, notre minitre de l’éducation nationale affirme vouloir mieux accompagner les étudiants et notamment les lycéens dans le choix de leur filière d’études post-bac. Elle a raison ! Mais comment s’y prendre ? Nous avons besoin de structurer la décision d’orientation et de mieux aider nos lycéens à y voir clair notamment sur toutes les possibilités de filières qui s’offrent à eux.

Près de 800 000 futurs bacheliers et des étudiants en classes préparatoires, BTS ou licences doivent choisir les filières vers lesquelles ils comptent s’orienter avant le mois de mai. Une procédure d’admission stressante qui va changer, comme l’indique. La ministre de l’Education nationale veut imposer plus de transparence. L’algorithme qui sélectionne les étudiants dans chaque filière sera révélé, tout comme le taux de réussite aux examens et les perspectives d’emploi pour chaque cursus.

Tout cela semble judicieux et pertinent au regard des errances de l’année passée de certains diplômés qui en Octobre n’avaient toujours d’affectation.

Mais, il ne s’agit que d’un système informatique, certes documenté, mais purement informatif.

La peur de l’avenir, l’offre de formations pléthorique, des parents angoissés et des conseillers d’orientation débordés, un monde qui se complexifie pour tout le monde.
Même les élèves les plus brillants sont confrontés à des choix compliqués. Lorsque tout s’ouvre à soi, comment choisir ? On a tous, autour de nous, l’exemple de l’élève brillant à qui on a conseillé de faire une terminale scientifique, puis d’enchaîner sur une classe préparatoire et de passer les concours. Le problème, c’est qu’une fois reçu à Normale Sup (par exemple), le jeune avoue qu’il ne veut être ni chercheur ni professeur ! C’est le cas typique de l’étudiant très adaptable en raison de ses facilités scolaires mais qui ne s’est jamais posé la question de son envie profonde.
Il est, par conséquent, normal que le marché des coachs d’orientation fleurissent. Tous ont le même objectif affiché : aider à construire un projet correspondant à la personnalité du jeune.

Alors évidemment, depuis quelques années, l’accompagnement personnalisé pour les jeunes se développe de façon importante . Mais comment trouver le bon, le meilleur conseiller d’orientation ! Celui ou celle qui saura écouter , comprendre et enfin trouver le chemin du futur pour votre ado ?

De mon point de vue , il existe plusieurs façons de se renseigner. Evidemment, le bouche à oreille fonctionne très bien et en général quand un élève est satisfait du résultat obtenu avec un professionnel, le nom circule dans tout l’établissement et celui ci voit défiler tous les jeunes.

Mais comment savoir si ce professionnel est bon ?


C’est quoi un « meilleur conseiller d’orientation »?

Avec l’expérience, voici les connaissances qui font la différence :
  • Bonnes connaissances des filières de formation existantes en France et à l’Etranger
  • Maitrise des passerelles entre les cursus de formation
  • Bonnes connaissances de l’entreprise et des métiers pour allier formation et job
  • Bonne compréhension des évolutions sur les métiers (ceux qui vont disparaitre et ceux qui vont émerger)
En termes de compétences :
  • Connaitre et maitriser les pratiques d’entretiens et contrairement à ce qu’on pense, cela ne s’improvise pas
  • Maitriser la personnalité et les comportements
  • Posséder des certifications sur des outils tels que des questionnaires de personnalité
  • Etre certifié « coach » si vous souhaitez un accompagnement dans la durée
  • Savoir orienter sans influencer
Les qualités impératives du meilleur conseiller d’orientation :
  • Savoir écouter : combien de professionnels monopolisent le crachoir et vous coupent la parole !
  • Savoir établir le contact avec le jeune
  • Etre bienveillant et ouvert est la base du comportement pour un meilleure conseiller d’orientation
  • Etre curieux
Les profils à éviter sont sans conteste : les professionnels en tout genre qui s’improvisent coach ou conseiller sans avoir évoluer dans un milieu qui leur a permis de développer des compétences humaines, l’art du questionnement, de l’écoute. Je suis toujours surprise de constater que des anciens professionnels du marketing, de la finance, de l’informatique s’improvisent dans les sujets d’orientation parce qu’ils ont des enfants et qu’ils ont quitté l’entreprise pour enfin donner du sens à leur carrière (la tarte à la crème?)… mais quelles sont leurs convictions ? Qu’apporteront-ils de plus que vous, parents, si ce n’est un regard extérieur non emprunt d’affect ? Sont-ils vraiment le meilleur conseiller d’orientation ? Bref, vous le comprendrez, de mon point de vue, le profil idéal est un professionnel qui a évolué dans l’entreprise et qui possède un réseau développé pour permettre aux jeunes d’aller à la  rencontre des métiers. Mais qui saura aussi écouté, accompagné et révélé en donnant confiance …
1Commentaire
  • Coach en orientation - Best Futur
    Publié à 16:46h, 10 février

    […] mais vous aidera à faire émerger ce que vous voulez ! Pour plus de questions, lisez mon article : comment choisir le meilleur coach d’orientation […]