Stressés par l’orientation scolaire de vos lycéens ?

Orientation scolaire des lycéens BestFutur

Stressés par l’orientation scolaire de vos lycéens ?

Avec la fermeture annoncée des Centres d’Information et d’Orientation, la nouvelle loi d’orientation et de réussite (ORE) des étudiants, l’aide plus que contestée des conseillers d’orientation des établissements scolaires et la demande croissante d’accompagnement de la part des parents, l’orientation des jeunes est un sujet qui fait couler beaucoup d’encre.

Comment ne pas être stressé par l’orientation scolaire de vos lycéens ?

Etre confronté à la nécessité de faire des choix d’orientation à un âge où on ne sait pas vraiment qui l’on est, ni ce que l’on aime est particulièrement anxiogène, source d’insatisfaction et dans le pire des cas, les décisions prises ont un impact durable sur le parcours de vie.

  Le système d’orientation traditionnel montre ses limites et est de plus en plus remis en cause par parents, lycéens et étudiants.

Les jeunes ressentent une certaine appréhension :  Ai-je fait le bon choix ? Est-ce vraiment ce que j’ai envie de faire ?

Pour les parents, la position est délicate, entre soutien et responsabilité, ils peinent à trouver leur place :

Comment l’aider à s’orienter ? Comment trouver les réponses à toutes les questions qu’il/elle se pose ?

Comment le/la soutenir face à l’angoisse d’un cursus réputé difficile ?

La question de l’orientation n’a plus grand-chose à voir avec ce qu’ont connu les parents, quand l’enseignement supérieur comptait 3 000 formations contre plus de 12 000 aujourd’hui.

 

Le rôle clef des parents

Les parents s’impliquent de plus en plus dans les démarches d’orientation en écumant les salons, passant d’une journée portes ouvertes à une autre, interrogeant leur entourage sur leur expérience personnelle.

Par le passé, l’objectif était surtout de trouver un « bon job ».

Maintenant, il s’agit de trouver la voie qui rend heureux !

D’autant qu’il n’est pas rare que les parents soient eux-mêmes en proie à des doutes et questionnements sur leur propre parcours professionnel.

Les jeunes ont besoin d’être accompagnés par leurs parents !

Il me semble que par le passé c’était plus léger. Aujourd’hui, nous sommes presque dans la stratégie de projet avec l’élaboration de « back-ups », de plan B, puis C, au cas où le premier choix ne serait pas accessible.

Avec une forte motivation, un bon sens de l’effort et une volonté d’acier, tout le monde peut atteindre son objectif. Chacun porte en soi la capacité à se réaliser.

Prenez le cas de cette élève de terminale S ayant un niveau plus que moyen dans certaines matières scientifiques mais déterminée à faire Médecine : elle y est arrivée ! Non sans efforts immenses déployés, nuits à réviser mais elle a cru en elle et ses parents aussi.

Les adolescents indécis sur leurs choix sont souvent des jeunes qui s’autocensurent et n’osent plus exprimer de projets. Le rôle des parents est de les encourager en leur disant que leur projet n’est peut-être pas gagné d’avance, mais qu’eux y croient !

Une chose est certaine : aider son enfant à prendre confiance en lui, à se construire pour qu’il « trouve sa voie », ce n’est pas seulement de l’orientation. Cela s’appelle éduquer et préparer pour l’avenir.

Si vous êtes curieux et souhaitez en savoir davantage : un petit clic ici.

Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.