Parents et orientation scolaire : un enjeu de taille !

orientation et parents : un enjeu de taille

Parents et orientation scolaire : un enjeu de taille !

« Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » 

J’aime cette citation, attribuée à Albert Einstein, qui illustre bien mes préoccupations.

On ne peut ignorer que les élèves n’apprennent pas de la même manière ni à la même vitesse, que les personnes ne sont pas toutes destinées aux mêmes métiers ni aux mêmes modes de vie et de travail.

Le monde progresse infiniment vite au rythme de la globalisation de l’information, l’hyper-connexion et de la mondialisation. Toutes ces évolutions engendrent un écart de plus en plus béant entre la réalité des formations actuelles et un futur dont les contours sont plus ou moins flous.

Les étudiants n’ont jamais disposé d’autant d’informations pour décider de leur avenir. Pourtant, l’incertitude les assaillent davantage que leurs ainés.

L’impact de l’augmentation démographique aggrave l’inefficacité du système et révèle encore davantage le déficit d’orientation.

L’orientation est en effet un enjeu clé, pour s’adapter et canaliser des publics étudiants qui ne sont pas accompagnés pour faire leur choix, qui connaissent mal les options possibles, les filières proposées, les alternatives et qui choisissent des filières par défaut, par reproduction sociale ou pour lesquelles ils ne sont pas armés.

L’université Paris Descartes a mené une étude sur la période 2011-2017 concernant un peu plus de 22 000 bacheliers entrants.

(pour en savoir plus sur cette étude : cliquez ici)

L’ensemble des chiffres montre que les étudiants « perdent » plusieurs années dans le premier cycle, soit qu’ils changent d’orientation en cours de route, soit qu’ils redoublent, soit qu’ils sortent du système. L’analyse révèle que seuls trois étudiants sur dix obtiennent leur licence en 3 ans.

Alors, oui, je pense que le sujet de l’orientation scolaire est un véritable sujet de société qu’il faut prendre très au sérieux et que ne voyant pas d’actions concrètes de notre gouvernement, je pense que c’est aux parents d’accompagner ou de faire accompagner leurs lycéens, étudiants afin de les soutenir, les stimuler et les encourager à prendre leur futur en main.

Mieux se connaître est un élément fondamental tout au long de la vie et ce dès le lycée pour éviter de se perdre dans des filières qui ne leur ressemblent pas et qui ne les satisferont jamais parce qu’elles ne sont pas en adéquation avec leur personnalité profonde.

Depuis la création de BestFutur, nous avons accompagné non seulement les jeunes à trouver leur voie et à développer leur confiance en eux mais aussi les parents à trouver leur place afin de créer un dialogue constructif et devenir un véritable partenaire dans l’élaboration du parcours scolaire.

Avançons aujourd’hui ensemble pour construire leur futur de demain.

Nous contacter pour en savoir plus

Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.