Notre interview sur “les clefs de l’école”, un site dédié aux parents

interview bestfutur les clefs de l'école

Notre interview sur “les clefs de l’école”, un site dédié aux parents

QU’EST-CE QUE TU VEUX FAIRE PLUS TARD ?

 

Un guide pour s’orienter? Si, si c’est possible !

La multiplication des formations (plus de 12 000 aujourd’hui), la transformation de la société, l’accélération des bouleversements … tout cela peut nous sembler un labyrinthe infranchissable.

 

_K3_1071

 

Caroll Le Fur nous propose dans son guide d’ouvrir la discussion de l’avenir de vos enfants et de tracer un chemin dans ce labyrinthe.

 

 

Partons avec elle à la recherche de ce travail qui, s’il plaît à votre enfant, lui donnera l’impression de ne pas travailler.

L’ORIENTATION EST UN SUJET ESSENTIEL ET POURTANT IL DONNE L’IMPRESSION D’ÊTRE LA 5ÈME ROUE DU CARROSSE À L’ÉCOLE. QU’EN PENSES-TU ?

 

Les enseignants transmettent des connaissances et une envie d’apprendre mais leur rôle est d’enseigner et non pas d’orienter. Je crois que c’est aussi simple et qu’il ne faut pas tout mélanger.

 

QUE FAUDRAIT-IL FAIRE DANS LES ÉCOLES POUR Y REMÉDIER ?

 

Une éventuelle collaboration avec des professionnels de l’orientation où chacun pourrait partager ses connaissances et mettre cette alliance au service de nos ados.  Je suis parfois sollicitée pour faire des interventions au sein de lycées à travers des conférences, des ateliers organisés par des professeurs principaux et c’est toujours un moment riche.

 

ON REPROCHE SOUVENT À L’ÉCOLE D’ÊTRE HORS SOL PAR RAPPORT À LA VIE RÉELLE ; D’APRÈS TOI, L’ÉCOLE DOIT-ELLE FORMER À UN MÉTIER ?

 

À l’école primaire, on a appris à lire, à écrire, à compter. Les professeurs des lycées enseignent l’histoire, la géographie, la philosophie et parfois le dessin et la musique. Tout cela est très utile. Il y a cependant une chose essentielle que l’on n’apprend pas à l’école : la vie.

Pour autant, l’école est, de mon point de vue, un lieu où nos enfants doivent apprendre à apprendre, pour devenir des individus qui apprennent à s’interroger sur ce qui les rend différents pour pouvoir apporter leur singularité à la société.

Un ado curieux et qui se connait bien est un ado qui fait des choix

 

QUE PENSES-TU DU STAGE DE 3ÈME/2NDE ?

 

Indispensable ! Je suis d’ailleurs pour que chaque élève ait la possibilité d’en faire davantage :

  • un en 3ème pour découvrir le monde professionnel,
  • puis un en seconde dans un secteur pour lequel il possède une sensibilité et
  • encore un autre en première pour vivre une expérience réelle auprès d’un métier qui l’intéresse vraiment pour affiner sa réflexion…

Quoi de mieux pour comprendre que d’être confronté au quotidien d’une profession.

 

EST-CE SUFFISANT ?

 

Bien sûr que non, mais ce serait déjà un acte d’éveil, une prise de conscience de la réalité qui les attend et surement un gain de maturité.

 

LA PLUPART DES JEUNES NE SAVENT PAS CE QU’ILS VEULENT FAIRE À 16 ANS; N’EST-CE PAS NORMAL ? SI OUI, POURQUOI FAUT-IL ABSOLUMENT QU’ILS TROUVENT UNE IDÉE DE MÉTIER AVANT LE BAC ?

 

Pour ma part, j’aime l’idée d’ouvrir le champ des possibles par la discussion et de faire comprendre aux jeunes que les opportunités et les rencontres contribueront à trouver leur voie.

Je n’adhère pas à cette idée de trouver un métier à 17 ans. D’autant plus que nous savons que la génération Z, donc les enfants qui se trouvent aujourd’hui encore sur les bancs de l’école, auront entre 13 et 15 jobs dans une vie. Alors que la génération de leurs grands-parents n’a souvent eu qu’un seul métier pour la vie.

Alors, trouver sa voie, oui ! Trouver un métier non ! sauf pour ceux qui ont une véritable vocation bien évidemment…

 

KEN ROBINSON DISAIT QU’IL FALLAIT CHOISIR UN MÉTIER ET LA VIE QUI VA AVEC.. QU’EN PENSES TU ?

 

J’aurais aimé en parler avec lui… je ne suis pas tout à fait d’accord car je crois que chaque professionnel peut désormais façonner son job à son image. Les « cases » et les « moules » existent de moins en moins et la richesse provient de la diversité plus que de la conformité. Alors je préfère dire qu’il faut choisir sa vie avec un métier qui contribue à lui donner du sens.

 

SACHANT QUE COMME TU LE DIS 65% DES MÉTIERS DE DEMAIN N’EXISTENT PAS, QU’EST-CE QU’ON PEUT VRAIMENT CHOISIR DANS SON ORIENTATION ?

 

Je crois aux ressources internes de chacun.

Mon métier de coach d’orientation c’est de les aider à se révéler à eux-mêmes. Mieux se connaitre pour mieux décider de son avenir et ne pas le subir. Prendre la décision de suivre une filière d’apprentissage pour laquelle on a de l’intérêt, qui stimule, rend heureux d’apprendre et de progresser.

Quand on est intéressé par ce qu’on apprend, on apprend mieux et donc on est meilleur et si on est bon dans ce qu’on fait, on va de l’avant. Puis on acquiert de la confiance en soi et enfin on chemine à travers la vie professionnelle au gré des opportunités qui nous sont offertes et des rencontres qui nous nourrissent.

 

EST-CE QUE TON GUIDE EST À METTRE DIRECTEMENT DANS LES MAINS DE L’ADO OU VRAIMENT UN CHEMINEMENT À FAIRE ENSEMBLE ?

 

Les deux sont envisageables. J’ai écrit ce livre avec l’ambition de réconcilier le dialogue sur l’orientation entre parents et ados.

Souvent, je rencontre des parents qui me disent ne pouvoir aborder le sujet avec leurs enfants par manque de communication positive et les ados me disent avoir peur que leurs parents projettent leurs envies, leurs ambitions sur eux. Alors que je sais que raconter son histoire d’orientation et s’ouvrir au dialogue est un pas nécessaire pour les aider à avancer sereinement.

 

EST CE QU’IL EST À LIRE DANS L’ORDRE ?

 

C’est un livre à picorer. Les chapitres et les exercices proposés sont courts. Certains lecteurs m’ont dit l’avoir lu dans l’ordre pour suivre ma logique et d’autres l’ouvraient au hasard !

 

IL VISE LES JEUNES DE QUEL ÂGE ?

 

Les parents peuvent l’acheter même avec des jeunes enfants car on peut déjà détecter des talents, des appétences qui sont souvent les clefs de voute d’une personnalité et ses petits indices permettent parfois d’éclairer le chemin à parcourir.

 

QUEL CONSEIL DONNERAIS-TU À TON NEVEU QUI NE SAIT TOUJOURS PAS QUOI FAIRE DE SA VIE À 20 ANS ?

 

Je lui dirais « Sors de ta zone de confort, va à la rencontre du monde ! Et Apprends à rêver ! » 

 

3 LIVRES ESSENTIELS POUR TOI SUR CE SUJET ESSENTIEL DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION ET DE L’ORIENTATION ?

 

Howard Gardner, Les Intelligences multiples

Charles Pépin, Les Vertus de l’échec

Ken Robinson – Trouver son élément. Comment découvrir ses talents et ses passions pour transformer sa vie ?

Marielle Barbe, Profession Slasheur . Culmuler les jobs, un métier d’avenir

 

Et si vous souhaitez découvrir le site, c’est par ici : “les clefs de l’école”