Les métiers d’hier : vieux métiers. Les métiers d’aujourd’hui : métiers de vieux. Et ceux de demain ?

Métiers d'hier et d'aujourd'hui BestFutur

Les métiers d’hier : vieux métiers. Les métiers d’aujourd’hui : métiers de vieux. Et ceux de demain ?

Vieux métiers ou métiers de vieux ?

A l’heure du tout numérique et de l’intelligence artificielle, les métiers évoluent, changent, mutent, disparaissent et d’autres apparaissent.

Tous les parents s’inquiètent pour l’avenir de leurs enfants.

En effet, il faut avoir en tête que 65% des lycéens d’aujourd’hui exerceront un métier encore inconnu * (1)

Nous savons que les transformations du travail et de l’emploi induites par les mutations démographiques, technologiques et économiques de ces dernières décennies, et celles encore à venir vont façonner un tout nouveau monde du travail.

L’époque où l’on restait toute sa carrière dans la même entreprise est bel et bien révolue. Les jeunes ne se marient plus avec leur entreprise. Ils viennent y chercher des missions qui permettent de développer leurs compétences et leur employabilité et plus du tout une carrière jusqu’à la retraite !

L’exposition au Grand Palais d’Irving Penn, l’un des plus grands photographes du XXe siècle, nous fait découvrir des métiers complètement disparus : vendeur de peaux de chamois, rémouleur, rétameur, chiffonnier ….

les métiers d'hier et d'aujourd'hui BestFutur

Le vendeur de peaux de chamois

Métiers d'hier et d'aujourd'hui BestFutur

Le rémouleur

Métiers d'hier et d'aujourd'hui BestFutur

Le rétameur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui se souvient de ces métiers et qui aurait aujourd’hui envie de les exercer ?

Alors, en tant que parents, comment faire pour se projeter dans le futur et être certain d’accompagner nos enfants à faire les bons choix ?

J’imagine que vous vous êtes tous posés la question, comme Pierre, le père d’Alix, élève de première, qui se demandait comment aider sa fille à choisir des métiers qui n’existent pas encore !

La réponse est simple : personne ne le peut.

Vous pouvez éventuellement acheter « Le dico des métiers de demain » *(2). Ce livre est l’extrapolation d’une prospectiviste qui s’est penchée sur l’avenir en étant très créative !

Avec des métiers aussi curieux et étonnants que les « légisboteurs » qui seront spécialisés dans le droit pour les robots ou encore « l’Ergonohomme » qui installera des systèmes de récupération de l’énergie humaine !

Ou encore celui de « Shazameur » qui crée des applications pour tous les éléments qui pourraient être reconnus par des procédés technologiques d’identification : musiques, voix, plantes, visages, odeurs, vêtements, émotions… et qui s’en sert pour concevoir une gamme d’usages possibles à partir de cette reconnaissance visuelle, sonore ou sensitive.

J’ai tendance à penser que pour construire son avenir, il faut partir de l’existant et apprendre à ouvrir son esprit, aiguiser son sens critique, développer sa capacité à trouver des solutions à des sujets auxquels nous n’avons jamais encore été confrontés.

En résumé, il s’agit de développer sa compétence à s’orienter tout au long de la vie et peut être aussi de créer son propre métier et de lui donner un nom… (lire notre post sur le sujet en cliquant ici).

*(1) Etude Microsoft, Tomorrow Jobs 2016. *(2) “Dico des métiers de demain – les 100 métiers du futur” – Anne Caroline Paucot – Editions Propulseurs
Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.