Les prépas et leurs particularités

prépas leurs particularités

Les prépas et leurs particularités

Toutes les prépas possèdent leurs particularités. On compte aujourd’hui plus de 86 000 étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles. Ces CPGE préparent pendant deux ans les étudiants aux concours d’entrée des grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce. Accessibles juste après le bac, elles sont réputées comme étant très sélectives dans la mesure où elles recrutent les élèves qui ont les meilleurs dossiers scolaires dans APB.

La prépa, une formation exigeante

Si la prépa reste le plus souvent réservée aux meilleurs élèves c’est qu’elle implique un haut niveau d’exigences. En effet, tous les préparationnaires sauront vous le dire : en prépa, on ne compte pas les heures de travail et nombreux sont ceux qui parlent de « sacrifice » de leur vie personnelle. Les journées de cours sont chargées et les plages de travail personnel encore plus. Le niveau académique est si élevé que seuls un travail acharné et une détermination sans faille peuvent conduire à la réussite. Par ailleurs, tout futur élève de classe préparatoire doit être prêt à travailler dans une ambiance pesante : il faut être capable de travailler sous pression et ne pas oublier que la loi des concours veut que vous soyez meilleur que les autres. Beaucoup d’élèves soulignent ensuite la « cruauté » du système des prépas en ce que travailler pendant 2 voire 3 ans ne suffit parfois pas à décrocher l’école de ses rêves. Il existe toujours une part d’aléa dans les concours qu’il convient de prendre en compte. Contrairement à l’université, la classe prépa offre un cadre à ses élèves et constitue par là une véritable continuité avec le lycée.  La prépa conviendra ainsi davantage aux étudiants qui souhaitent être guidés dans leur apprentissage et à qui l’autonomie et la liberté laissées par un cursus à l’université  peut effrayer.

Des classes prépa pour tous les profils et tous les goûts

Les classes préparatoires sont nombreuses et séduisent des élèves aux profils différents. Les classes préparatoires économiques et commerciales d’une part préparent les étudiants aux concours des grandes écoles de commerce et de gestion et de l’ENS Cachan. Les étudiants y suivent un cursus transversal en assistant à des cours de mathématiques, d’économie, de géopolitique, de langues vivantes ou encore de culture générale. Trois voies sont à distinguer entre la voie scientifique (ECS), économique (ECE) et technologique (ECT). Les classes préparatoires littéraires permettent quant à elles de se préparer aux concours des ENS, des grandes écoles de commerce et de gestion, des IEP et à l’Eécole Nationale des Chartes. Ces classes proposent une filière A/L dite « Lettres » avec au programme du français, de la philosophie, de l’histoire, des langues vivantes et une langue ancienne, et une filière B/L qui comprend de l’économie, de la sociologie et des mathématiques. Enfin, les élèves au profil scientifique peuvent intégrer une classe préparatoire scientifique et doivent choisir une voie (MPSI, PCSI, PTSI, BCPST…) en fonction de leurs affinités avec les mathématiques, la physique, la chimie, les sciences naturelles, les sciences de l’ingénieur…  Ces classes préparent les étudiants aux grandes écoles d’ingénieurs, aux ENS, aux écoles nationales agronomiques ou vétérinaires.   Cet article a été rédigé par le Groupe Réussite : cliquez ici pour visiter leur site dédié à l’accompagnement des élèves en classes prépas
Aucun commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.