Le partenariat EXPAT Pro & BestFutur : des valeurs communes

partenariat expat pro bestfutur

Le partenariat EXPAT Pro & BestFutur : des valeurs communes

le partenariat Expat pro bestfutur : des valeurs communes 

Pour aider les parents expatriés face à la question de l’orientation, un partenariat Expat Pro BestFutur

 site des expatriesbestfutur
partenariat Expat Pro BestFutur
Expat Pro est un réseau d’experts de l’expatriation dont l’objectif est de mettre en relation les expatriés et des professionnels de qualité. Depuis quelques années déjà, nous partageons les mêmes valeurs d’entraide, de non-jugement et d’ouverture au monde évidemment !
bestfutur 
Dans cet article, nous nous posons la question avec vous : “Est-il plus facile de s’orienter en tant qu’enfant d’expatriés ?”.
bestfutur 
Votre ado est un citoyen du monde, quelle chance ! Souvent multilingue, il dispose d’une ouverture sur des coutumes variées et navigue entre des cultures différentes.
bestfutur 
Alors oui, vivre a l’étranger en étant expatrié est le reflet d’une réelle opportunité pour s’adapter aisément à un environnement qui est en constante mutation.
bestfutur 
Cependant sur le plan de l’orientation scolaire, l’expatriation peut accroître la complexité des démarches et exacerber le caractère anxiogène du choix face au champ des possibles.
Voici quelques conseils pour bien accompagner vos enfants sur le chemin de la réflexion. 
partenariat Expat pro bestfutur 

1. Se positionner par rapport aux études / lieu géographique

partenariat Expat Pro BestFutur
D’après les résultats d’une enquête Expat Communication parue en 2019, 54% des enfants expatriés français étudient en France, les autres se répartissent à peu près à part égale entre ceux qui restent dans le pays d’accueil et ceux qui étudient dans un pays tiers.
bestfutur 
Dans le cas d’un foyer implanté à l’étranger, l’orientation de l’enfant peut avoir une répercussion sur la volonté de la famille de rester dans le pays d’accueil ou de rentrer en France. C’est donc une réflexion qui doit être menée conjointement, tout en restant vigilant sur les souhaits et les projets de l’ado. Ce dernier ne doit pas se sentir limité dans ses envies.
Il s’agit d’adolescents qui sont plus enclins à se projeter sur des cursus secondaires au-delà du territoire européen.
partenariat Expat pro bestfutur 

2. S’affranchir d’une voie toute tracée

partenariat Expat Pro BestFutur
Vigilance accrue de la pression exercée sur ces adolescents, pourquoi donc ?
Les lycées français et internationaux bénéficient d’un excellent niveau scolaire, ce qui accentue le sentiment de compétition et engendre parfois un vacillement de la confiance du jeune adulte.
A cela s’ajoute la pression des parents expatriés qui ont souvent fait eux-mêmes de « hautes études » ou qui placent un espoir certain dans leur enfant du fait même de son statut d’enfant expatrié.
Or, aujourd’hui les combinaisons d’orientation sont multiples et les formations qui feront le bonheur de cette jeune génération très diversifiées : 17 000 formations supérieures post-bac contre 5 000 il y a 20 ans.

partenariat Expat Pro BestFutur

3. Se (re)connecter à des sources d’informations « up datées »

partenariat Expat Pro BestFutur
Famille mixte ou ayant quitté la France depuis plusieurs années, il n’est pas aisé d’être au fait de de toutes les évolutions des systèmes d’orientation (et elles sont nombreuses!).
N’étant pas sur place, il est difficile pour les enfants expatriés de bénéficier des réseaux d’informations classiques : présentations dans les écoles, salons, portes ouvertes, …
La proactivité est de mise pour aller s’informer auprès des bons relais  que sont les sites internet, les professeurs, les conseillers, …
Cette phase est primordiale pour pouvoir définir une réelle stratégie d’un choix d’études.
partenariat Expat Pro BestFutur

4. S’organiser et se faire conseiller

partenariat Expat Pro BestFutur
C’est le moment de se mettre en mode projet, l’adolescent a fait le plus gros du travail en définissant ses souhaits d’orientation et ses choix de filières.
Le passage à l’action doit se faire de façon méthodique afin qu’il puisse se préparer à toutes les éventualités des processus d’inscription : dates de dépôt des dossiers, épreuves écrites, orales, test éventuel de langues etc…
Les années de lycée sont denses en première et terminale, donc il ne faut ne pas hésiter à se faire aider pour définir un plan d’action ambitieux mais réaliste, s’entraîner pour les concours d’entrée et profiter  d’un regard bienveillant extérieur.
partenariat Expat Pro BestFutur
Le plus difficile c’est de se décider à agir, le reste n’est que de la ténacité.  Amelia Earhart

partenariat Expat Pro BestFutur

Grâce au site Expat Pro, nous espérons pouvoir aider encore davantage de parents et leurs ados expatriés.

et pour ceux qui veulent prendre le sujet à bras le corps, aidez-vous de notre parcours en 21 jours dévoilé dans notre ouvrage : “Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?” paru aux Editions Eyrolles .