Tous uniques : tous les jeunes ont une place dans le monde

tous uniques bestfutur

Tous uniques : tous les jeunes ont une place dans le monde

Trouver la singularité de votre adolescent est fondamental pour qu’il puisse se construire un avenir grâce à sa différence. Nous sommes tous uniques, et cette unicité est le chemin le plus sûr pour trouver sa place et sa liberté.

 

« Vous connaître vous- même est votre devoir le plus absolu dans la vie. Tant que vous le négligez, vous n’êtes pas libre. Tant que vous laissez les autres le définir, vous laissez les autres vous définir, vous n’êtes pas libre. » écrit Idriss Aberkane dans son livre Libérez votre cerveau.

Ce sont les motivations, les talents, les forces et les intelligences multiples qui guident les actions d’un jeune ado. Ils constituent les points d’appui vers le futur.

Imaginez un chirurgien qui déteste la vue du sang, un professeur des écoles qui préfère travailler dans le silence, un commercial qui a peur du téléphone, un avocat trop émotif. De nombreuses personnes évoluent dans des métiers qui leur demandent d’oublier qui ils sont vraiment. Ces efforts amènent alors à enfiler un costume qui n’est pas à leur taille.

Les ados de la génération Z veulent suivre un parcours qui leur offre la chance d’être eux-mêmes, qui correspond à leur personnalité et qui leur donne l’impression d’être chez eux.

Les comparaisons ont le redoutable pouvoir d’emprisonner une personne dans un ensemble de lieux communs. Elles peuvent influencer durablement l’image qu’elle aura d’elle-même.

 

Ainsi, si un enfant entend des phrases comme : « Tu n’es pas bon en maths », « Tu n’es vraiment pas doué », « Tu n’arriveras jamais à faire quelque chose de bien dans ta vie », « Tu n’écoutes jamais rien », « Tu es toujours décalé », « Tu es lent comme une tortue », etc., il va finir par y croire et va agir dans ce sens, comme une fatalité.

 

Personne n’aime être comparé, enfermé dans un adjectif, avoir une étiquette. Respecter un individu, et en l’occurrence un enfant/ado, signifie l’accepter dans toutes ses manifestations, sans critiques ni jugements. 

 

Cette connaissance de soi et la prise de conscience d’être un individu à part entière constituent le premier pas vers l’autonomie. Il s’agit simplement de permettre à chaque jeune d’être ce qu’il est, même si cela ne correspond pas à la façon de penser de ses parents. C’est pourquoi il importe à chacun de reconnaître ses propres caractéristiques, ses points forts et ses points faibles, sans jugement aucun.

 

Ce texte est un extrait du livreQu’est-ce que tu veux faire plus tard ?” paru aux Editions Eyrolles. Pour le commander et aider un jeune à s’orienter en 21 jours, cliquez ici.