Spécialités en terminale : lesquelles choisir pour quelles études ?

Spécialités en terminale : lesquelles choisir pour quelles études ?

Quelles spécialités choisir en terminale pour quelles études ?

 

Dès la classe de seconde, le choix des spécialités constitue le premier pas vers l’orientation scolaire et professionnelle. Mais quelles spécialités choisir en terminale pour faire quelles études ensuite ?

Il s’agit d’un long processus qui doit être pris en considération sérieusement dès le début du lycée.

L’influence des choix de spécialités est indéniable pour la poursuite des études. Si la plupart des vœux d’orientation se font dans une logique de continuité des spécialités d’enseignement, un mauvais choix ou un choix inapproprié peut fermer des portes.

Enzo est passionné d’économie, il adore lire la presse économique et envisage sérieusement de poursuivre des études à l’étranger dans une voie qui pourrait allier le business soit au niveau d’une entreprise soit au niveau d’un pays et  l’international. Enzo fait le choix de prendre la spécialité LLCE avec Sciences économiques et sociales et décide d’y ajouter Histoire Géographie Sciences politiques.

Son erreur est évidemment de ne pas prendre la spécialité mathématiques. Il n’aime pas son professeur et n’apprécie pas particulièrement tout ce qui est géométrie. Pourtant, ce choix va lui fermer de nombreuses portes d’universités prestigieuses à l’étranger qui exigent que les candidats aient poursuivi leur apprentissage des maths.

Le choix des spécialités tout au long du lycée

 

Les élèves suivent tous un tronc commun et choisissent leurs spécialités parmi les matières suivantes :

  • Mathématiques
  • Physique chimie
  • Science et vie de la terre – SVT
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Littérature, langues et culture de l’antiquité (latin ou grec)
  • Littérature, langues et cultures étrangères ou régionales
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Sciences économiques et sociales – SES
  • Numérique et sciences informatiques – NSI
  • Sciences de l’ingénieur – SI
  • Arts (arts plastiques, arts du cirque, histoire de l’art, musique, danse, cinéma audiovisuel ou théâtre)
  • Éducation physique, pratiques et cultures sportives

 

Le choix des spécialités doit être effectué par les jeunes et non leurs parents. Nous voyons trop d’ados qui poursuivent l’apprentissage de matières qui ne les intéressent mais dans lesquels ils ont des bons résultats. Les parents poussent souvent leurs enfants à suivre la triplette qui ne ferme pas de porte : maths, physique chimie ! Pour autant, si le but n’est ni de faire médecine, ni de faire une prépa ou une école d’ingénieur , est-ce vraiment le bon choix ? Alors quelles spécialités choisir en terminale ?

Il est important de garder en tête qu’apprendre doit être un plaisir pour nos enfants. Le gout de l’effort vient quand les études poursuivies les stimulent et leur donnent envie de se surpasser.

En première les lycéens et les lycéennes de la filière générale suivent trois spécialités choisies en fin de la classe de seconde à raisons de quatre heures par semaine chacune. En classe de terminale,  ils n’en suivent plus que deux à raison de 6 heures par semaine pour chaque spécialité conservée.

Evitez les doublettes improbables ! Alors quelles spécialités choisir en terminale ?

Anaïs a procédé par élimination en accord avec ses notes. Elle a finalement choisi LLCE et SVT : 😳

Pas de commentaires …. Alors quelles spécialités choisir en terminale et pour faire quelles études ?

Des choix de spécialités en première qui induisent une voie d’orientation après le bac

 

En 2021, les bacheliers « génération nouveau bac » ont rejoint l’enseignement supérieur. Les choix formulés par les étudiants et les propositions des écoles, universités et établissements mettent en avant la cohérence des parcours suivis. En effet, la majorité des élèves s’orientent dans des voies prédéfinies par leur choix de spécialités .

Les licences à l’université sont censées ne pas être sélectives. Pour autant, les licences identifiées en tension – ne disposant pas assez de place pour satisfaire toutes les candidatures – n’acceptent pas tous les bacheliers, et les spécialités suivies jouent dans ce cadre un rôle important dans la sélection finale.

C’est tout particulièrement le cas des mathématiques qui sont souvent le sujet clef à aborder lors des choix de spécialités.

Non seulement elles s’avèrent obligatoires pour poursuivre des études scientifiques, mais elles sont aussi indispensables pour intégrer une filière en économie par exemple. Abandonner les maths en classe de terminale risque de fermer les portes de nombreuses formations sélectives non-scientifiques.

Heureusement, pour les moins matheux, l’option mathématiques complémentaires s’avère une excellente alternative et est considérée comme suffisante pour de nombreuses filières et parfois même pour la filière médecine (dans certaines universités uniquement). Ces attendus dépendent des formations, et exigent des lycéens qu’ils s’informent dès la première sur leur orientation post bac.

Certaines autres spécialités incontournables sont pour la majorité scientifiques. Par exemple, les Sciences et Vie de la Terre sont indispensables pour intégrer des écoles vétérinaires ou des formations paramédicales.  La physique-chimie est quant à elle plus que recommandée pour les Classes préparatoires aux grandes écoles en cursus PSI (Physique Science de l’ingénieur), PTSI (Physique, Technologie Science de l’ingénieur) ou PCSI (Physique Chimie Science de l’ingénieur).

 

Les spécialités idéales existent-elles ?

 

Si votre ado ne sait pas encore ce qu’il veut faire après le bac, il est prudent  de privilégier des spécialités qui l’intéressent et dans lesquelles il se sent à l’aise tout en s’assurant de la cohérence des triplettes et doublettes choisies. Un bon dossier scolaire et une motivation évidente sont les clefs de réussite sur parcoursup.

À l’inverse, si il ou elle sait exactement ce qu’elle veut faire, il est important de se renseigner très en amont sur les pré-requis établis par la formation visée. Il est important de bien se renseigner sur les conseils donnés par les écoles, universités et établissements visés. Vous disposez de toutes ces informations sur parcoursup et sur les sites internet.

À la fin de la terminale, le dossier scolaire, les spécialités suivies et les notes de l’année de première et les deux premiers trimestres de terminale sont étudiés par les établissements visés. Le choix des spécialités au lycée est donc fondamental.

Alors quelles spécialités choisir en terminale pour faire quelles études ?

 

Quelques spécialités choisir en terminale pour des études en prépas scientifiques et  études d’ingénieurs ?

 

Si votre ado souhaite faire une classe préparatoire scientifique (MPSI, PCSI, MP2I, PTSI), il est fortement conseillé de choisir les maths en première et recommandé d’approfondir en terminale avec l’option mathématiques expertes.

  • Pour s’orienter en CPGE MPSI ou PCSI – classes préparatoires orientées Mathématiques Physique Chimie – , les spécialités conseillées sont mathématiques + physique chimie + une autre spécialité au choix (comme NSI) en première. En terminale : mathématiques + physique chimie + option maths expertes.

 

  • Pour s’orienter en CPGE MP2I – la nouvelle classe préparatoire orientée Informatique, il est conseillé de prendre en première : mathématiques + NSI (ou physique chimie) + une autre spécialité au choix. Puis, en terminale : mathématiques + NSI (ou physique chimie) + option maths expertes.

 

  • Pour s’orienter en CPGE PTSI – classe préparatoire orientée Sciences Industrielles -, il est conseillé en première : mathématiques + Sciences de l’Ingénieur + une autre spécialité au choix et en terminale : mathématiques + Sciences de l’ingénieur + option maths expertes.

 

  • Pour intégrer la prépa BCPST (Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre), qui est la voie privilégiée pour devenir vétérinaire, il est conseillé en première : SVT + Physique Chimie + Mathématiques et en terminale, d’abandonner la spécialité où les résultats scolaires sont les plus faibles.

 

  • Pour les écoles d’ingénieurs directement après le bac, les écoles recommandent en première : Mathématiques + Physique Chimie (ou SVT, SI ou NSI) + au choix (scientifique ou non) et en terminale : Mathématiques + Scientifique OU 2 spécialités scientifiques + option maths complémentaires.

 

Quelles spécialités au bac pour les études en commerce, économie ou gestion ?

 

Pour s’orienter dans le domaine du business, de nombreuses possibilités sont envisageables : intégrer une école de commerce, un BUT, un BTS, une CPGE commerciale ou une licence. En fonction de la voie choisie, les pré-requis changent.

  • Pour intégrer une école de commerce après le bac, aucune spécialité n’est officiellement obligatoire. Mais, nous savons par expérience qu’une spécialité en langue (LLCE) + une spécialité en sciences économiques et sociales (SES ou HGGSP) + la spécialité maths sont le trio gagnant pour intégrer les meilleures. Il est fortement conseillé de continuer à minima avec l’option mathématiques complémentaires en terminale. En effet, les concours à passer pour pouvoir y accéder requiert un certain niveau de mathématiques qu’il est difficile de maintenir sans un minimum de cours et de travail.

 

  • Pour s’orienter en classe préparatoire aux grandes écoles – prépa ECG-la seule spécialité obligatoire est Mathématiques.Il faut impérativement avoir suivi cette spécialité en première et à minima l’option maths complémentaires en terminale.

 

  • Pour s’orienter en licence d’économie gestion, c’est la même chose car le programme comprend macro-économie et de la micro ainsi que de l’ économétrie qui demandent un fort sens logique mathématiques. La spécialité SES est toujours appréciée.

 

Quelles spécialités choisir pour médecine ?

 

Pour s’orienter dans le domaine médical  soit médecine, pharmacie, dentaire, sage-femme ou kinésithérapie, aucune spécialité au bac n’est officiellement obligatoire. Néanmoins, nous avons constaté que les élèves qui n’avaient pas suivi SVT, Physique Chimie et Mathématiques en première avaient des difficultés pour poursuivre dans cette voie. Certains estiment qu’il vaut mieux privilégier les matières dans lequel votre ado est bon pour avoir accès à l’université dans cette voie. Pour autant, s’il n’aime ni la chimie, ni les sciences de la vie et ne court pas après les mathématiques, la poursuite en PASS risque d’être douloureuse.

Pour rappel, depuis la réforme de la PACES, deux voies d’accès permettent d’intégrer médecine :

1) Le Parcours d’Accès Spécifique Santé – PASS : majorité de cours de médecine + une option dans un autre domaine (Économie, Biologie, etc.). Pour PASS, on conseille de conserver un maximum de spécialités scientifiques où vous êtes à l’aise. Selon le doyen de la faculté de médecine de l’Université de Paris, la spécialité Physique Chimie est primordiale pour maximiser ses chances de réussite.

2) La Licence à Accès Santé – LAS : majorité de cours d’une matière qui n’est forcément liée à la santé comme l’Economie ou le droit  + l’option appelée accès santé. Pour la LAS, il est important d’avoir la spécialité physique chimie et une spécialité d’ouverture comme SES ou HGGSP.

 

Et pour les autres formations, quelles spécialités de terminale choisir ?

 

Pour les études en arts, lettres, langues ou encore sciences humaines et sociales, il est toujours conseillé d’opter pour la polyvalence et la cohérence. Il faut avoir à l’esprit que certaines formations sont sélectives et ont un taux d’accès particulièrement faible sur Parcoursup. Le dossier scolaire, le projet de formation motivé ainsi que vos activités extra-scolaires sont autant d’atouts. Evidemment, les notes en classe de première et les deux premiers trimestres de l’année de terminale font la différence lors de l’étude du dossier.  Ainsi, choisir des spécialités qui motivent et donnent envie de travailler et d’apprendre est clef.

Enfin, pour poursuivre des études de droit, aucune obligation n’est évoquée concernant les spécialités en classes de première et terminale. On peut néanmoins conseiller de prendre des spécialités qui permettent d’acquérir des aptitudes rédactionnelles et en langues, ainsi qu’une ouverture vers les sciences sociales et humaines. Prendre l’option « droit & grands enjeux du monde contemporain » en terminale peut être considéré comme une preuve de motivation.

 

Quelles spécialités choisir pour les élèves sans projet de formation défini ?

 

Nous vous proposons le jeu des spé ! Imprimez le tableau ci-dessous et testez votre ado sur la connaissance des options et des filières. L’objectif est de mettre des croix dans la colonne des spécialités nécessaires en terminale pour accéder à le formation voulue. Bien sur, il existe parfois plusieurs alternatives.

 

le jeu des spé by bestFutur

 

Pour aider vos ados à mieux comprendre le contenu des matières ainsi que les débouchés en fonction des spécialités choisies, nous vous conseillons de visiter le site Horizons 21. 

Vous pourrez ainsi faire des simulations et engager le dialogue !

>> Si vous vous posez encore beaucoup de questions quant au choix des spécialités, consultez notre article sur « les spécialités les plus demandées en terminale et en première et que représente ces choix » pour tenter de mieux vous aiguiller en cliquant ici.

Enfin, pensez au coaching d’orientation pour les aider à y voir plus clair et vous rassurer…

Nous contacter.