Spécialités en Première : les 12 enseignements

spécialités première lycée

Spécialités en Première : les 12 enseignements

Une nouvelle organisation des enseignements de spécialités dès la classe de première

L’organisation du lycée général et technologique, comme les programmes d’enseignements, a évolué pour préparer au nouveau baccalauréat depuis la rentrée 2019. Il n’y a plus de série en voie générale mais des parcours choisis par chaque lycéen en fonction de ses goûts et de ses ambitions.

Dans cet article, nous vous proposons de faire un focus sur les spécialités en première depuis la nouvelle réforme de 2019.

Le lycée offre trois types d’enseignements :

  • Un large socle de culture commune, humaniste et scientifique, ouvert aux enjeux des formations pour l’avenir.
  • Des disciplines de spécialité choisies par l’élève et s’accentuant entre la première et la terminale (trois disciplines spécialités en  première puis deux en terminale parmi les trois suivies en première). Ces formations bénéficient d’horaires significatifs permettant de proposer des programmes ambitieux et de donner du temps aux élèves pour les apprentissages.
  • Des enseignements optionnels permettent à l’élève de compléter son parcours scolaire.

La voie technologique conserve son organisation actuelle en séries. Des ajustements ont été apportés pour proposer un socle de culture commune articulé avec les enseignements de spécialité et l’aide à l’orientation dispensée dans chaque classe.

 

La classe de Première est une année cruciale au lycée, puisque c’est la dernière année avant le baccalauréat. C’est pourquoi il est important de bien choisir ses enseignements « spécialités » en première. Les formations choisies permettent de définir des horizons plus sereins.

 

Les enseignements de première générale : un socle commun avec des spécialités en classe de première


La classe de première générale est, depuis la rentrée 2019, organisée en enseignements communs, en enseignements de spécialité et en enseignements optionnels de manière à préparer progressivement à la poursuite des études et des formations.

  • Les enseignements communs, dispensés à tous les élèves, sont les suivants (horaires hebdomadaires) : français (4 h), histoire – géographie (3 h), langues vivantes A et B (4 h 30 ; la LVB peut être étrangère ou régionale), éducation physique et sportive (2 h), enseignement scientifique (2 h), enseignement moral et civique (18 h annuelles).
  • Les trois enseignements de spécialités de première de 4h hebdomadaires listés ci-dessous.
  • Un enseignement optionnel pour les élèves qui le souhaitent de 3h hebdomadaires parmi : langue vivante étrangère ou régionale ; langue des signes;  langues et cultures de l’Antiquité : latin ou grec ; droit; éducation physique et sportive ; arts ; et 3 spécialités en lycée agricole uniquement avec hippologie et équitation, agronomie-économie-territoires ou pratiques sociales et culturelles.

Présentation des 13 enseignements de spécialité proposés en classe de Première

Présentation des 12 spécialités de classe de première


Vous disposez de toutes les informations et du contenu des programmes sur le site de l’éducation nationale. 

1. Mathématiques

Le programme de la spécialité « Mathématiques » approfondit les notions abordées en classe de seconde et en introduit de nouvelles. Le programme s’organise en cinq grandes parties : « Algèbre », « Analyse », « Géométrie », « Probabilités et statistiques » et « Algorithmique et programmation ».

L’enseignement de spécialité de mathématiques de la classe de première générale a pour objectif de :

  • permettre à chaque élève de consolider les acquis de la seconde, de développer son goût des mathématiques, d’en apprécier les démarches et les raisonnements afin qu’il puisse faire l’expérience personnelle de l’efficacité des concepts mathématiques et de la simplification et la généralisation que permet la maîtrise de l’abstraction ;
  • développer des interactions avec d’autres enseignements de spécialité notamment les matières scientifiques  ;
  • préparer au choix de l’enseignement de spécialité de mathématiques, éventuellement accompagné de l’enseignement optionnel de mathématiques expertes si l’élève souhaite poursuivre dans une voie exigeant un excellent niveau de maths

 

Le travail a pour but d’acquérir les six compétences suivantes : 

  • chercher, expérimenter, en particulier à l’aide d’outils logiciels
  • modéliser, faire une simulation, valider ou invalider un modèle
  • représenter, choisir un cadre (numérique, algébrique, géométrique…
  • raisonner, démontrer, trouver des résultats partiels et les mettre en perspective
  • calculer, appliquer des techniques et mettre en œuvre des algorithmes
  • communiquer un résultat par oral ou par écrit tout en sachant expliquer une démarche globale

 

2. Physique Chimie

L’enseignement de spécialité « Physique-chimie » s’appuie sur la pratique expérimentale et l’activité de modélisation pour permettre aux élèves d’établir un lien entre le monde des objets, des expériences, des faits et celui des modèles et des théories.

Le programme est structuré autour de quatre thèmes qui se basent sur des situations de la vie quotidienne afin de contribuer à faire le lien avec les autres disciplines scientifiques : « Constitution et transformations de la matière », « Mouvement et interactions », « L’énergie : conversions et transferts », « Ondes et signaux ».

Les nombreux domaines d’applications donnent à l’élève une image concrète, vivante et actuelle de la physique et de la chimie.

3. SVT : Sciences de la vie et de la Terre

L’enseignement de spécialité SVT, permet d’acquérir une culture scientifique à partir des concepts fondamentaux de la biologie et de la géologie.

Les élèves approfondissent des connaissances scientifiques et des savoir-faire les conduisant à être responsables dans le domaine de l’environnement, de la santé et de la sécurité.

Le programme est organisé autour de trois thématiques : la Terre, la vie et l’évolution du vivant ; les enjeux contemporains de la planète (environnement, développement durable, gestion des ressources et des risques) ; le corps humain et la santé. Ces thèmes permettent de développer un esprit critique et une éducation civique.

Dans ses programmes, la discipline porte trois objectifs majeurs :

  • renforcer la maîtrise de connaissances validées scientifiquement et de modes de raisonnement propres aux sciences et, plus généralement, assurer l’acquisition d’une culture scientifique assise sur les concepts fondamentaux de la biologie et de la géologie
  • participer à la formation de l’esprit critique et à l’éducation civique en appréhendant le monde actuel et son évolution dans une perspective scientifique
  • préparer les élèves qui choisiront une formation scientifique à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et, au-delà, aux métiers auxquels elle conduit

 

4. Sciences de l’ingénieur 

L’enseignement de spécialité « Sciences de l’ingénieur » s’intéresse aux objets et aux systèmes artificiels. Il a pour objectif de faire acquérir aux élèves des compétences comme la capacité à innover, à imaginer et matérialiser une solution à un type de problème. Les ingénieurs imaginent et mettent en œuvre des solutions innovantes pour répondre aux besoins des personnes, avec l’ambition de rendre accessible à tous les progrès qu’apportent quotidiennement les sciences et les technologies. Les enjeux de société sont considérables et se situent à la conjonction d’évolutions rapides et inédites : consommation d’énergie, contraintes de préservation de l’environnement; densification des métropoles et l’organisation des territoires… L’approche en sciences de l’ingénieur mobilise une démarche scientifique qui repose sur l’observation, l’élaboration d’hypothèses, la modélisation, la simulation, l’expérimentation matérielle ou virtuelle et l’analyse critique des résultats obtenus.

La conduite de projet est liée à l’activité des ingénieurs. Ainsi, en première, un projet de 12 heures mené en équipe permet aux élèves d’imaginer et de matérialiser une solution originale. 

 

5. Sciences Économiques et Sociales 

L’enseignement de spécialité « Sciences économiques et sociales » prolonge l’enseignement commun de seconde. Il éclaire les grands enjeux économiques, sociaux et politiques des sociétés contemporaines. Il renforce et approfondit la maîtrise par les élèves des concepts, méthodes et problématiques de la science économique, de la sociologie et de la science politique.

En fin de classe de première, le lycéen doit pouvoir mobiliser ses connaissances, résoudre  des exercices simples chiffrés et sous forme de graphiques , savoir collecter et traiter les informations, analyser  des documents de natures diverses ; construire une argumentation / d’un raisonnement rigoureux et enfin maîtriser l’expression écrite et orale.

6. Histoire Géographique, Géopolitique et Sciences politiques 

Il s’agit d’une spécialité pluridisciplinaire.

L’enseignement de spécialité « Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques » regroupe l’histoire, la géographie, la géopolitique et la science politique pour permettre aux élèves de comprendre le monde contemporain.

En classe de première, il s’agit d’acquérir des clés de compréhension du monde contemporain avec 128 heures de cours à travers une perspective à la fois historique, politique, géographique et géopolitique ce qui les conduit à :

  • étudier les caractéristiques et l’affirmation d’un régime démocratique à travers sa pratique, ses forces et ses fragilités, replacées sur le temps long ;
  • analyser les formes et les fondements politiques, diplomatiques, militaires, économiques ou encore culturels des puissances internationales dans le jeu des relations internationales ;
  • comprendre les enjeux de délimitation politique des frontières, ainsi que les dynamiques d’ouverture et de fermeture ;
  • comprendre comment se construit l’information, de sa production à sa diffusion et sa réception, entre liberté, contrôle, influence et manipulation ;
  • prendre la mesure des faits religieux à travers l’étude des rapports entre États et religions.

 

7. HLP : Humanités, littérature et philosophie

L’enseignement de spécialité « Humanités, littérature et philosophie » vise à former les élèves dans le domaine des lettres, de la philosophie et des sciences humaines. Cette spécialité propose une approche littéraire et philosophique de grandes questions de culture et une réflexion personnelle à travers des œuvres.

Les thèmes du programme sont abordés en relation avec l’histoire de la culture : « Les pouvoirs de la parole » de l’Antiquité à l’Âge classique, « Les représentations du monde » à la Renaissance, à l’Âge classique et à la période des Lumières.

Les contenus d’enseignement se répartissent sur une grande dimension de la culture humaniste, donc sur l’un des objets des études rassemblées sous le nom d’humanités. Ce sont la parole, ses pouvoirs, ses fonctions et ses usages ; les diverses manières de se représenter le monde et de comprendre les sociétés humaines ; la relation des êtres humains à eux-mêmes et la question du moi ; l’interrogation de l’Humanité sur son histoire, sur ses expériences caractéristiques et sur son devenir.

8. LLCER : Langues Littératures et cultures étrangères et régionales

Les élèves de classe de première peuvent choisir un enseignement LLCER en anglais, anglais monde contemporain, allemand, espagnol, italien et en langue régionale basque, breton, catalan, corse, occitan-langue d’oc, tahitien ou créole.

Cette spécialité permet de parvenir à une maîtrise assurée de la langue et à une compréhension de la culture associée.

Cet enseignement de spécialité constitue un espace de travail et de réflexion destiné à aider les élèves à mieux maîtriser la langue, à favoriser leur agilité linguistique et à faciliter le passage aisé de l’oral à l’écrit et de l’écrit à l’oral, d’un registre à l’autre, d’une langue à l’autre. Il a pour objectif principal de développer les compétences communicationnelles des lycéens.

Cet enseignement vise à sensibiliser les élèves à la diversité des sociétés et des cultures du monde anglophone contemporain.

Les thématiques de la classe de première consistent à recenser les manifestations contemporaines de la production et la circulation des savoirs, et les manières particulières dont le monde anglophone réalise des avancées scientifiques et technologiques dans des domaines variés, d’autre part à étudier la notion de représentation dans ses diverses acceptions (politique, esthétique …) notamment les représentations véhiculées dans les médias.

9. LLCA : Littérature, Langues et Cultures de l’Antiquité

L’enseignement de spécialité « Littérature et langues et cultures de l’Antiquité » se différencie de l’enseignement optionnel par son caractère littéraire plus affirmé. Les objets d’étude au programme de l’enseignement de spécialité sont communs au latin et au grec.

Cette spécialité propose aux élèves un questionnement sur l’homme dans la cité à travers les objets d’étude intitulés « La cité entre réalités et utopies » ; « Justice des dieux, justice des hommes » ; « Amour, Amours ». Le dernier objet d’étude « Méditerranée : conflits, influences et échanges » aborde, dans une perspective géographique, chronologique et culturelle, le monde méditerranéen.

10.  Numérique et Sciences Informatiques 

L’enseignement de spécialité « Numérique et sciences informatiques » permet d’acquérir les concepts et les méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques.

Il développe chez les élèves des compétences multiples : analyser et modéliser un problème en termes de flux et de traitement d’informations ; concevoir des solutions algorithmiques ; traduire un algorithme dans un langage de programmation.

Les élèves acquièrent aussi des connaissances scientifiques et des savoir-faire qui leur permettront d’apprendre à utiliser l’informatique dans la vie quotidienne et professionnelle de manière responsable et critique.

L’objectif de cet enseignement, non professionnalisant, est l’appropriation des concepts et des méthodes qui fondent l’informatique, dans ses dimensions scientifiques et techniques. Cet enseignement s’appuie sur l’universalité de quatre concepts fondamentaux et la variété de leurs interactions : les données, les algorithmes, les langages, les machines, et leurs systèmes d’exploitation, On y inclut les objets connectés et les réseaux.

À ces concepts s’ajoute un élément transversal: les interfaces qui permettent la communication avec les humains, la collecte des données et la commande des systèmes.

Cet enseignement prolonge les enseignements d’informatique dispensés à l’école primaire, au collège en mathématiques et en technologie et, en seconde, l’enseignement commun de sciences numériques et technologie.

11. Arts : Histoire des arts, Théâtre, Arts Plastiques, Arts du Spectacle … 

Cette spécialité regroupe plusieurs disciplines.

Cinéma-audiovisuel : l’enseignement de spécialité de cinéma-audiovisuel propose aux élèves une formation aux formes les plus larges de la création en images et en sons, à partir d’approches historiques, stylistiques, techniques et sociologiques. Cet enseignement repose également sur la pratique de l’écriture, de la mise en scène, de la captation et du montage, et sur la découverte des techniques, des métiers et des contraintes économiques liées aux objets de grande diffusion (films, séries, vidéos diffusées sur Internet, jeux vidéo, etc.).

Histoire des arts : l’enseignement de spécialité d’histoire des arts propose aux élèves un panorama des formes de création artistique et s’attache à étudier leur contexte de création, quelles que soient leur époque et leur origine géographique. Cet enseignement a pour objectif de dispenser des clés d’analyse pour l’approche et la compréhension des arts plastiques, de la musique, des arts du spectacle, du cinéma, de l’architecture, etc. Il offre également une initiation aux pratiques culturelles en confrontant les élèves aux oeuvres grâce à des visites de différentes institutions culturelles.

Théâtre : l’enseignement de spécialité de théâtre propose d’associer une pratique de jeu et une expérience de spectateur approfondie par la découverte de nombreux spectacles et la construction d’une culture théâtrale. Au-delà de l’adaptation d’un texte à la scène, l’élève s’interroge sur ce qui constitue et caractérise un spectacle, ainsi que sur la relation entre ce spectacle et ses spectateurs. Il découvre et expérimente, par une pratique de mise en scène, toutes les composantes techniques du théâtre.

Musique : l’enseignement de spécialité de musique (classe de première, voie générale) développe les compétences fondamentales nécessaires à l’expression musicale individuelle et collective. Les élèves acquièrent une culture musicale large et approfondie forgée par l’écoute, l’analyse et l’interprétation d’un grand nombre d’oeuvres. Ils réalisent des projets musicaux et développent ainsi leur réflexion sur les pratiques musicales et sur les fonctions assumées par la musique, hier et aujourd’hui, en France et ailleurs.

Arts du cirque : l’enseignement de spécialité Arts du cirque articule la pratique approfondie des disciplines de cirque, le développement d’une créativité sensible et la construction d’une culture essentielle pour l’analyse critique des oeuvres circassiennes. Cet enseignement vise la réalisation d’une prestation personnelle, réfléchie et enrichie de références.

Danse : l’enseignement de spécialité Danse associe l’acquisition d’une culture artistique vivante et ambitieuse, et la pratique artistique qui amène l’élève à conduire un travail chorégraphique personnel. Grâce au partenariat avec les structures culturelles, l’élève rencontre des artistes et leurs oeuvres ; il approfondit ainsi son questionnement sur l’art chorégraphique et apprend à porter un regard éclairé et critique sur la pluralité des pratiques dansées.

Arts plastiques : l’enseignement de spécialité Arts plastiques associe l’exercice d’une pratique plastique et la construction d’une culture artistique diverse. Fondé sur la création artistique, il met en relation les formes contemporaines avec celles léguées par l’histoire de l’art. Il couvre l’ensemble des domaines où s’inventent et se questionnent les formes : dessin, peinture, sculpture, photographie, architecture, création numérique, nouvelles attitudes des artistes, nouvelles modalités de production des images.

Tous les lycées ne proposent pas ses enseignements de spécialités donc il est nécessaire de bien se renseigner à l’entrée en seconde si votre enfant a déjà des velléités pour poursuivre une matière précise et particulière.

12. Sports: Education Physique, pratique et culture sportives 

Cette spécialité s’articule autour de deux ensembles : le pratique (projets) et le théorique. Le cycle de la Première et de la Terminale vous permet d’approfondir et d’acquérir des techniques, des connaissances et des méthodes propres au domaine des activités physiques, sportives et artistiques (APSA).

En classe de première, les élèves doivent concevoir, mettre en œuvre et évaluer, au sein d’un groupe, un projet relatif à la pratique physique. Ce projet prendra la forme de l’organisation d’un ou plusieurs événements (rencontres UNSS, journées promotionnelles ou caritatives, parcours du cœur, spectacles artistiques, fête du sport, semaine olympique, etc.).

 

Pourquoi bien choisir ses spécialités en classe de première ?


Le choix des enseignements de spécialités de première  est donc un moment clef de la scolarité au lycée et a deux objectifs :

    1. Acquérir des connaissances approfondies dans des domaines spécifiques
    2. Préparer l’orientation après le bac

Le choix des spécialités de première doit être vraiment réfléchi en amont car il influence le parcours d’orientation post-bac et inévitablement le projet professionnel. De plus, le choix de vos spécialités en première conditionne vos choix de spécialités en terminale. Il sera plus compliqué de changer de spécialités entre la première et la terminale.

L’idéal est de choisir les spécialités de première dans lesquelles le lycéen obtient de bons résultats, qu’il apprécie et qui sont valorisées par les université, les écoles post-bac qu’il ou elle souhaite intégrer après l’obtention de son diplôme du baccalauréat.

L’objectif de cette période est de prendre le temps de mûrir le projet d’avenir pendant ces 3 années de lycée afin d’avoir un bon dossier académique et renforcé par des expériences extra-scolaires au moment de  l’inscription sur Parcoursup.

Il ne faut pas omettre de se poser les bonnes questions sur les spécialités optionnelles comme le droit. Certains jeunes ont aussi besoin d’anticiper la préparation à certains concours et réfléchir sur le long terme.

Qu’est-ce que l’accompagnement personnalisé ?


Bestfutur accompagne les parents et leurs ados dans le choix des spécialités d’enseignement. Notre rôle est d’ouvrir le champ des possibles sur les formations existantes et de questionner le jeune afin qu’il réfléchisse sous l’angle de ses envies, ambitions, intérêts pour son orientation post bac.

 L’accompagnement se déroule sous forme de séances de travail en petit groupes ou en individuel, encadrées par un coach d’orientation scolaire. Il permet aux jeunes de bénéficier d’un soutien personnalisé adapté à leurs besoins et d’avancer à leur rythme.

Pour nous contacter et en parler ensemble, c’est par ici.  
Les mots clefs de cet article : # spécialités,  # formations, # enseignements, # éducation, # projet d’avenir , #horizons ,